Contact et horaires

Médiathèque municipale 

1, place Jean-Philippe Rameau
60800 Crépy-en-Valois
03 44 87 92 53
mediatheque@crepyenvalois.fr

Horaires :

Mardi

Fermé 14h - 18h30

Mercredi 

10h - 12h30 14h - 18h30

Jeudi

Fermé 14h - 18h30

Vendredi

10h - 12h30 14h - 18h30

Samedi

10h - 12H30 14h - 17h

Les bio-graphiques

California dreamin'

par Bagieu, Pénélope
Ellen Cohen rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, sa personnalité aussi excentrique qu'attachante, son besoin d'amour inextinguible. A l'aube des années 1960, elle quitte Baltimore pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York.

Enferme-moi si tu peux

par PANDOLFO, Anne-Caroline
Six récits de vie étonnants qui interrogent sur des capacités trop rarement explorées de l'esprit humain. Entre la fin du XIXe et le milieu du XXe siècle, femmes, pauvres, malades et fous n'ont aucun droit. Parmi eux, Augustin Lesage, Madge Gill, le Facteur Cheval, Aloïse, Marjan Gruzewski et Judith Scott sont enfermés dans une société qui les exclut. Ils vont pourtant transformer leur vie en destin fabuleux. Un jour, du fond de leur gouffre, une inspiration irrépressible leur ouvre une porte. Sans culture, sans formation artistique, ils entrent comme par magie dans un monde de créativité virtuose. Touchés par la grâce ou par un « super-pouvoir de l'esprit », ils nous ont laissé des oeuvres qui nous plongent dans un mystère infini.

Frida Kahlo : une biographie

par HESSE, Maria
Inspirée par l'intensité de Frida Kahlo et de ses tableaux les plus célèbres, l'artiste espagnole María Hesse nous livre ici une œuvre singulière sous formes d'articles, de lettres, de dessins très colorés qui illustrent magnifiquement les fragments de la vie de l'icône mexicaine. Un corps marqué par la douleur et la passion, une fantaisie peuplée d'images envoûtantes et dérangeantes, une vision enthousiaste et persistante du monde - l'attrait de Frida Kahlo reste intact. Avec une volonté incomparable, elle a défié les fardeaux de la vie, vécu avec un esprit libre, aimé avec un cœur ouvert, et créé des œuvres d'art d'une puissance rayonnante. Pour son refus de vivre dans l'ombre de son grand amour Diego Rivera et pour sa rupture courageuse avec les conventions sociales, Frida Kahlo est toujours vénérée dans le monde entier.

Globules et conséquences

par PIOLI, Emmanuelle
La vie de Catherine, illustratrice, bascule le jour où on lui diagnostique une leucémie aiguë : une forme de cancer très grave qui s’attaque au système immunitaire. Elle qui n’avait jamais été vraiment été hospitalisée se retrouve alors propulsée dans le monde des grands malades et découvre la vie en hôpital. C’est un véritable parcours du combattant qui s’annonce... Les analyses, l’attente des résultats, les séances de soin, le corps qui se transforme, la perte des cheveux, ses relations avec le corps médical, le soutien de son compagnon et de ses proches, le retour à la vie normale, le regard des autres... En textes et en dessins, elle décide de raconter l’impact que la maladie a eu sur sa vie avec une grande sincérité, et surtout beaucoup de recul et d’humour. Avec elle, on vit l’attente, les doutes, la peur, les pleurs... mais on écoute aussi et surtout les rires, l’amour et la volonté de vivre. Rarement on avait raconté la maladie avec une telle lucidité. Globules & conséquences est un livre d’une grande force, riche en émotions, mais qui ne verse jamais dans le pathos. Un livre qui montre qu’on peut être léger et profond à la fois. Catherine Pioli ne survivra malheureusement pas à la maladie. Malgré tout, le testament qu’elle nous livre est plein d’humanité et d’espoir.

Je, François Villon (3) : Je, François Villon : Je crie à toutes gens merci

par Critone, Luigi
François Villon aura tout expérimenté de l'art de la subversion. Aucune règle ni aucun sentiment, même les plus naturels en apparence, n'auront pu éviter une remise en cause par son esprit fort et rebelle. Aucune fréquentation enfin ne l'aura rebuté, quand bien même elle serait désastreuse pour sa réputation. Il fut rejeté, banni, mais reste aujourd'hui encore l'un des plus grands poètes de notre histoire.

Le journal d'Anne Frank

par Folman, Ari
Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort. Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu’en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s’installent clandestinement dans « l’Annexe » de l’immeuble du 263, Prinsengracht, où Anne écrit son journal. Le 4 août 1944, la famille est arrêtée vraisemblablement sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. Ari Folman et David Polonsky, scénariste et illustrateur de Valse avec Bachir, ont réalisé cette adaptation en roman graphique du Journal d’Anne Frank.

Le Travailleur de la nuit

par Matz

Simone Veil, l'immortelle

par Bresson, Pascal
Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille. Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses sœurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l'a marquée à jamais. En 1946, elle épouse Antoine Veil. Magistrat, elle devient en 1974, ministre de la Santé de Valéry Giscard d'Estaing, chargée de défendre la loi sur l'IVG. En 1993, elle occupe à nouveau la fonction de ministre des Affaires sociales et de la Santé dans le gouvernement d'Édouard Balladur. Simone Veil a également été députée européenne et membre du Conseil constitutionnel. Elle était présidente d'honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Cette femme de conviction s'est très peu confiée. Le grand public ne connaissait que sommairement son parcours de déportée. Elle a attendu d’avoir 80 ans pour écrire ses mémoires (Une Vie, Ed. Stock). Elle raconte que c'est une kapo, sans doute une prostituée Polonaise, qui lui a sauvé la vie en lui disant : «Tu es trop belle pour mourir ici...». Chez nous comme dans tant de familles juives françaises, la mort a frappé tôt et fort.

Accessibilité

Malvoyant
Thème par défaut

Nouveautés